Effectuer deux ou plusieurs actions en même temps (multitâche) peut entraîner l’échec d’une ou des deux activités pour des personnes touchées par la maladie de Parkinson, et ainsi accroître le risque de chute. Un exemple est la marche tout en portant un objet, p.ex. une tasse. Une recherche récente a montré que s’entraîner à exécuter deux tâches à la fois, dans un environnement sécurisé, peut être utile ; et pour cela, il y a deux stratégies : apprendre à faire les deux tâches l’une après l’autre ; ou apprendre à effectuer les deux tâches en même temps dans un environnement sécurisé. En moyenne, les deux stratégies sont aussi efficaces (mais cela dépend de chaque personne), et ces entraînements ne coïncident pas avec un risque accru de chute dans la vie quotidienne.

 

Read more Parkinson's Myths here!