Le 12 août dernier, l’équipe volante de NCER-PD a inauguré un nouveau site : les volontaires qui souhaitent participer à l’Étude luxembourgeoise sur la maladie de Parkinson peuvent dorénavant rencontrer notre équipe à Ketterthill Echternach. Ce nouvel emplacement permet aux habitants de l’est du pays et aux allemands de participer à l’étude tout en restant près de chez eux.

Légende : Anne-Marie Hanff (infirmière), Claire Pauly (neuropsychologue), un nouveau participant, et Sylvia Binck (interne en neurologie).

Nouveauté : participez à l’étude à Echternach !

Depuis mi-août, les laboratoires Ketterthill prêtent un espace à notre équipe dans leur bâtiment d’Echternach, permettant ainsi aux habitants de l’est du Grand Duché et aux frontaliers allemands de participer à l’étude sans avoir à se déplacer jusqu’à la clinique Parkinson de Luxembourg-Ville.

Dorénavant, un neurologue, un neuropsychologue et un infirmier de recherche clinique de l’équipe volante de NCER-PD se rendront donc à Ketterthill Echternach si quelqu’un de la région souhaite participer. Les échantillons de sang, d’urine et de salive seront prélevés sur place. Ils seront ensuite transportés jusqu’à la biobanque du Luxembourg (IBBL) grâce à un van spécialement équipé donné par la Fondation Losch. Une fois arrive à la biobanque, les échantillons seront traités puis stockés avant leur future utilisation dans le programme de recherche.

Avec ces différents sites dispersés dans tout le Luxembourg, l’équipe de NCER-PD souhaite favoriser et faciliter la participation des habitants à cette étude sur la maladie de Parkinson. « L’implication des patients est essentielle pour le succès de l’étude. Grâce au généreux soutien des laboratoires Ketterthill, nous sommes maintenant plus près des volontaires de la région d’Echternach, et nous nous rapprochons de notre objectif de 800 patients, » explique Prof. Rejko Krüger, neurologue au CHL, chercheur à l’Université du Luxembourg ainsi qu’au Luxembourg Institute of Health, et coordinateur de l’étude.

« Fin 2019, nous aimerions avoir atteint la barre des 1600 participants : 800 patients et 800 volontaires dans le groupe témoin. Nous espérons que l’ouverture de ce nouveau site va nous aider à faire passer l’information et à accueillir des participants supplémentaires, » souligne le professeur Krüger. Avoir un grand nombre de participants dans les deux groupes permettra en effet aux chercheurs de tirer des conclusions scientifiques équilibrées. Pour les volontaires non-atteints par la maladie de Parkinson, l’équipe de NCER-PD est plus particulièrement à la recherche d’hommes de plus de 65 ans, afin de constituer un groupe contrôle comparable au groupe des patients.

La prochaine visite de l’équipe volante à Echternach est prévue pour le 5 septembre. De façon générale, l’équipe peut se rendre sur place dès que c’est nécessaire. Pour plus d’informations, contactez l’équipe clinique au Centre Hospitalier de Luxembourg par téléphone our par email (+352 44 11 48 48 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).