Pour un patient, de simples changements dans les habitudes alimentaires peuvent aider à gérer efficacement les symptômes de la maladie et permettre de se sentir mieux au quotidien.

Les 21 et 22 avril, trois membres de la Fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson (MJFF) ont visité le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxembourg, la Biobanque du Luxembourg (IBBL) et la Parkinson Research Clinic.

Les Rotary Clubs du Luxembourg soutiennent depuis des années la recherche sur le cerveau avec beaucoup de succès. En vue d’encourager davantage la recherche biomédicale, les clubs rotariens du Luxembourg, en collaboration avec leurs amis rotariens de Briey et Salernes, ainsi que la fondation Rotary située aux États-Unis, qui fête son centenaire cette année-ci, ont lancé le projet « Hope 4 Parkinson ». 

Chaque année en avril, nous célébrons l’anniversaire de James Parkinson, qui en 1817 fut le premier à décrire la maladie et ses caractéristiques. Dans le monde entier, patients et groupes de recherche organisent la Journée mondiale de la maladie de Parkinson autour du 11 avril afin de sensibiliser le public et d’informer sur les symptômes et les différents traitements.

Des scientifiques ont utilisé des outils informatiques pour étudier les interactions entre les protéines contenues dans les aliments et la levodopa.