Une chirurgie cérébrale pourrait être un bon traitement pour des patients où la médication n’a plus les effets escomptés - supprimer les symptômes. Une telle intervention appartient au groupe de « traitements avancés » qui peut être consulté dans cette situation. Jusqu’ici, toutes les personnes avec un parkinsonisme ne sont pas éligibles à une chirurgie cérébrale. Plusieurs facteurs comme l’âge, la réponse aux médicaments et les aptitudes cognitives jouent un rôle pour déterminer si un individu peut être opéré ou non. Les autres traitements avancés sont la « pompe d’apomorphine » et la « pompe de Levodopa à gel ». Discutez, s’il vous plait, de ces différentes options en amont avec votre neurologiste !  

 

Retrouvez plus de mythes ici !