Il n'existe pas deux personnes avec la maladie de Parkinson qui ont exactement les mêmes symptômes et pour qui la maladie évolue de la même façon. Certains patients souffrent plus de tremblements, d'autres sont plus affectés par les problèmes d'inertie et de rigidité. L'efficacité des traitements et les effets secondaires peuvent aussi varier d'une personne à une autre. Même la réponse aux traitements non-médicamenteux (la kinésithérapie par exemple) peut être différente. Gérer la maladie, ses symptômes et ses traitements est, pour chaque patient, une histoire différente.

 

Retrouvez plus de mythes ici !