Non ! Si la maladie de Parkinson peut en effet être associée à des problèmes cognitifs comme la difficulté de planification des activités ou une capacité plus lente à penser (qui affecte les mouvements), cela ne conduit pas à une déficience mentale.

 

Retrouvez plus de mythes ici !