La maladie de Parkinson et le parkinsonisme atypique peuvent être très similaires à un grand nombre d’égards, comme la rigidité, l’inertie ou les tremblements. Parkinson et parkinsonisme atypique sont toutefois très différents dans leur manifestation avec plusieurs causes, d’autres présentations cliniques, et d’autres changements dans le cerveau. Comparée au parkinsonisme atypique, la progression de la maladie de Parkinson est plus lente, ses symptômes répondent généralement mieux à la médication, et beaucoup de complications (comme les chutes) peuvent arriver plus tard dans la maladie. 

 

Retrouvez plus de mythes ici !