Il n’y a pas de tests sanguins pour diagnostiquer le parkinsonisme. Le diagnostic du parkinsonisme est établi en salle de consultation sur la base d'un examen clinique réalisé par un neurologue (attentif aux observations du patient et examen neurologique approfondi). De plus, la progression de la maladie au cours du temps et la réponse aux médicaments peuvent aider à affiner le diagnostic. De cette façon, le diagnostic du parkinsonisme fonctionne bien chez la plupart des gens. Cependant, seul un examen du cerveau post-mortem peut donner une certitude absolue quant au diagnostic.

 

Retrouvez plus de mythes ici !