Les opinions sont partagées sur ce propos. En théorie, il devrait être possible de changer de médicament si la quantité de "principes actifs" entre ces derniers reste la même. Mais en pratique, les personnes atteintes de parkinsonisme ressentent parfois une différence d’efficacité ; cela peut s’expliquer par la manière dont le principe actif est incorporé dans la capsule ou le comprimé. Il est donc important de toujours discuter de la transition vers une autre marque de médicament avec un neurologue.

 

Retrouvez plus de mythes ici !