Ce n’est pas vrai. Les deux maladies sont traitées avec des médicaments dopaminergiques (et spécialement avec les dénommés agonistes dopaminergiques), mais cela ne signifie pas que les conditions sont les mêmes. Dans la maladie de Parkinson, le médicament est pris dans des doses supérieures par rapport au syndrome des jambes sans repos. Les personnes touchées par la maladie de Parkinson ont une probabilité légèrement plus élevée de contracter le syndrome des jambes sans repos au cours de leur maladie. 

Read more Parkinson's Myths here!